De l’hospitalité

Entre le 13 et le 23 octobre 2021 s’est tenue la 1ère édition de la semaine de l’Hospitalité à l’initiative de la Métropole de Lyon et les Villes de Lyon et Villeurbanne. Parce que l’hospitalité et l’accueil sont au coeur de notre action avec les femmes qui nous font confiance et avec lesquelles nous cheminons, nous ne pouvions rester à l’écart de l’événement. Notre choix a été de proposer un événement permettant tout à la fois de donner à voir et à entendre ce que les femmes avaient à dire de l’Hospitalité, telle qu’elles la concevaient, la rêvaient et la vivaient.

Le 16 octobre 2021, au sein de l’Hôtel de Ville de Lyon PasserElles Buissonnières a donc proposé un temps de réflexion autour de trois propositions complémentaires :

– l’une ancrée dans le réel d’aujourd’hui avec la proposition d’un Petit manifeste de l’hospitalité rédigé dans le cadre d’un atelier débat citoyen qui s’est tenu durant un mois. Les lectures d’extraits et des propositions formulées ont été proposées en complément de la diffusion du Petit manifeste ;

– l’autre ancrée dans l’histoire avec la présentation du Tableau des Ovalistes, extrait de l’Echos de la Frabrique. Ce projet de Fresque théâtrale est porté par le Collectif X et l’Harmonie Communale, mis en scène par François Hien et produit par l’Opéra de Lyon. Il a donné lieu à un partenariat avec PasserElles permettant à plusieurs femmes de contribuer à la démarche de création et de représentation.

– un temps convivial qui a mobilisé les savoirs faire de nombreuses femmes nous permettant de voyager à travers des tableaux réalisés en atelier d’arts plastiques déclinant le mot hospitalité en plusieurs langues et des spécialités culinaires de différents pays.

Les mots entendus et partagés, les émotions vécues par l’ensemble des participantes et participants, et la chaleur retrouvée ont fait de cet après midi un temps fort de l’année. Les perspectives de prolonger avec la Ville de Lyon un travail collectif mené autour de la ville accueillante nous engage à poursuivre la réflexion avec les femmes de PasserElles Buissonnières sur cette hospitalité qui nous est si chère.

Partagez

Les commentaires sont fermés