Vers des lendemains….

Notre assemblée générale en ce début d’été 2021, alors que  la pandémie semble enfin refluer sera l’occasion de porter un regard rétrospectif sur l’année et demi écoulée et sur les impacts qu’elle aura eu sur la vie de chacune et chacun et notamment des femmes accompagnées par PasserElles Buissonnières. Nous avons vécu une expérience inédite, collectivement en symbiose et en même temps dans un isolement inhabituel. Nous espérons fort que…

Voir

Il est des compagnonnages…

Il est des compagnonnages qui à la première rencontre relèvent de l’évidence. Celui qui a conduit à un travail en commun avec le Centre social quartier Vitalité est de ceux-là. Sylvain Paratte, le directeur du centre en a été l’initiateur, aussi lorsque nous avons appris sa mort avons-nous eu l’impression que la perte en nous se taillait un chemin. Nous attendions la réouverture des terrasses pour prendre un café ensemble…

Voir

Une rentrée pleine de questions

Nous espérions, tout en ayant de forts doutes, que la fin de l’été nous apporterait du répit après ces mois de confinement, d’incertitudes et d’angoisse. Après le temps suspendu du printemps, la reprise timide et prudente des mois de mai et juin et une volonté farouche de retrouver une vie sociale avec ses proches en été, la rentrée agit comme une douche froide. Sans être naïfs, nous espérions pouvoir aborder…

Voir

Confinement et précarité

Les journaux de confinement fleurissent. Ils disent la longueur des jours et l’exiguïté des lieux, la perte d’horizon, le rêve du rayon de soleil sur la peau, le chahut des enfants et l’éloignement des proches… Chaque jour, au travers d’échanges téléphoniques, nous recueillons un journal oral du confinement des femmes que nous accompagnons, il dit ce que nous lisons ailleurs sous la plume d’écrivains, d’artistes, de journalistes… Il raconte aussi…

Voir